Le bonhomme à lunettes : «voir clair n’est pas un luxe»

En février 2020, Accès Bénévolat est devenu «point de service» pour le Bonhomme à lunettes. Cette collaboration a semblé répondre à un réel besoin de quartier dans le secteur Molson et Rosemont, puisque chaque mardi de 9h30 à 11h30 l’opticien affichait complet !

Cette initiative s’est interrompue brutalement à la mi-mars 2020, avec l’arrivée de la COVID-19. Mais elle reprend dès le mardi 8 septembre de 13h30 à 15h30. Nous n’avions donc pas eu le temps de vous en parler sur ce blogue, et notre contributrice Monique Robichaud a voulu réparer cette erreur… et changer ses lunettes !

J’avais besoin de nouvelles lunettes

Dans un grand bâtiment du Mile End se trouve le quartier général du Bonhomme à lunettes, appelé Les Portes Orange. C’est un vaste bureau climatisé, aux grandes fenêtres. On y suit les règles de la CNESST et de l’ordre des opticiens pour un service sécuritaire en temps de pandémie. Je m’assois dans la salle d’attente, avant de voir mon opticienne.

Elle se trouve derrière une cloison de verre avec une ouverture pour se passer les lunettes et documents. Elle prend le temps de m’expliquer ma prescription puis m’offre les différents choix. Ensuite c’est la partie d’essai de montures de lunettes.

Elles étaient nombreuses, en forme et en couleurs. Elle a choisi des modèles à mon goût qui vont bien avec ma morphologie faciale. J’ai remarqué que les paires retournées se font nettoyer. Elle était très patiente, avec mes questions et mes revirements de choix. Ensuite elle prend des mesures pour centrer l’œil lors de la fabrication des verres.

Il y a plusieurs choix de teintes pour les lunettes de soleil.  Les lunettes seront prêtes dans 3 semaines. Le prix est très raisonnable. Leur travail est garanti. Ils me feront un reçu pour les assurances. J’ai été très bien servi par cette équipe.

des lunettes

L’histoire du Bonhomme à lunettes 

Le Bonhomme à lunettes a été fondé en 2007 par Philippe Rochette.  Il a créé ce modèle de fonctionnement, lorsque l’envie de voyager a pris le dessus dans sa vie.

Pour lui, être opticien d’ordonnance c’est un métier en relation avec les gens, pas seulement avec les lunettes. Il en fut convaincu dès son premier emploi avec le YMCA d’Hochelaga-Maisonneuve, où il aidait les itinérants.

Pour lui voir clair n’est pas un luxe, c’est une nécessité. Il est solidaire avec les gens et ne cherche pas le profit tous azimuts.  Il réussit à le faire en obtenant le modèle de lunettes précédent et en ajustant ses prix à la charte de remboursement de l’assistance sociale.

Aujourd’hui il aide tous les types de gens, qu’ils viennent au local de service (Les Portes orange) ou consultent l’un des 12 opticiens mobiles qui se rendent dans un des points de service.

Les opticiens mobiles se déplacent dans plusieurs régions du Québec incluant la Baie James (depuis la mi-juillet), se rendent dans les hôpitaux, rencontrent les réfugiés, etc…

Des lunettes et un livre

Le Bonhomme à lunettes offre aussi le programme « Mieux voir pour réussir » que le gouvernement du Québec a instauré pour les étudiants de moins de 18 ans qui ont besoin de lunettes.  

Son entreprise à vocation sociale est connue grâce au bouche-à-oreille depuis sa création en 2007. En 10 ans il a remis 400,000$ aux 300 organismes communautaires qui ont ouvert un point de service du Bonhomme à lunettes, grâce aux 10$ remis par lunettes vendues.

L’association pour la santé publique du Québec lui a donné un Prix de reconnaissance en santé durable en 2017.

Comment ça marche?

Quatre étapes tout simplement

  1. Avoir sa prescription (et formulaire de lunettes si vous êtes prestataire d’aide sociale)
  2. Se présenter (organismes communautaires avec et sans rendez-vous)
  3. Choisir les montures et les verres
  4. Venir chercher ses lunettes

En temps de pandémie

Après quelques moments de fermeture où ils ont pu s’occuper des urgences et poster les prescriptions en cours, ils ont finalement pu ouvrir le local principal le 29 mai, sur rendez-vous. Ensuite les organismes communautaires ont recommencé à offrir des points de service petit à petit.

Le local de service aux Portes Orange du 160 Rue Saint-Viateur Est, local 404 à Montréal est ouvert à tous sur rendez-vous seulement au 514-303-4315 Son assistance fournit un filet de sécurité aux gens avec des besoins et budgets petits et grands.

Il aide tous ceux qui ont besoin d’y voir clair !

Sources : Monique Robichaud, Philippe Rochette

Crédits : Martin Lutze, Bonhomme à lunettes

Laisser un commentaire