Carrefour Parenfants : soutenir la famille d’un bout à l’autre

Au cœur du quartier Hochelaga-Maisonneuve se situe un organisme offrant aux familles du quartier une panoplie de services indispensables : le Carrefour Parenfants. Je me suis entretenue avec Maude Houle-Lacroix, intervenante auprès des enfants de 5 à 12 ans, afin d’en dresser le portrait.

parenfants

Le Carrefour Parenfants, c’est une solide organisation fondée en 1996 qui intervient auprès de toute la famille, « du bébé avant même sa naissance jusqu’aux grands-parents » me dit d’emblée Mme Houle-Lacroix.

L’éventail de services offerts et de clientèles desservies par l’organisme est pour le moins impressionnant. Pendant l’année scolaire, alors que l’achalandage est à son plus fort, pas moins de 70 personnes par jour sont accueillies dans les locaux de Parenfants.

L’organisme est né d’un besoin criant de soutien pour les familles de Hochelaga-Maisonneuve, plus particulièrement celles en situation de vulnérabilité. Le quartier a certes changé au cours des dernières années et sa gentrification se reflète dans la clientèle de l’organisme, avec la venue de familles plus aisées. Ceci dit, l’insécurité financière, la monoparentalité et le réseau social déficient sont autant de problématiques avec lesquelles de trop nombreux parents et enfants doivent encore conjuguer en 2018. Face à ces enjeux, les intervenants du Carrefour Parenfants ont mis sur pied un ensemble de services afin – entre autres – de briser l’isolement, d’assister à la stimulation du développement des enfants, d’encourager la réussite scolaire des enfants et adolescents et de favoriser le développement des habiletés parentales.

Le Carrefour Parenfants est à la recherche de bénévoles pour l’aider dans sa mission. Au bas de l’article se trouvent les détails à ce sujet.

Cimenter les liens familiaux

La nature des activités varie bien entendu selon l’âge des jeunes participants, mais un lien unit néanmoins tous les groupes au Carrefour : l’implication parentale. En effet, on essaie le plus possible d’intégrer les parents à la démarche, parce que souvent, c’est toute la famille qui a besoin d’un petit – ou gros ! – coup de pouce.

Les parents sont rencontrés directement à la maison lorsque le besoin s’en fait sentir. Des évaluations du développement et des progrès des enfants sont faites conjointement avec les parents à différentes étapes de l’année. Par exemple, pour les 5 à 12 ans, les intervenants s’assoient avec parents et enfants à l’automne et tous ensemble fixent des objectifs de croissance. On revient par après sur ces objectifs via un bulletin. Lorsqu’un enfant ne se présente pas à l’école, il arrive qu’un intervenant du Carrefour se déplace tous les jours au domicile pour rencontrer le ou les parents. Ça, c’est du dévouement !

Des activités variées et adaptées

Chaque clientèle du Carrefour Parenfants a des besoins qui lui sont propres. Au fil des ans se sont peaufinés des programmes ajustés à ces besoins. En voici un survol. Attention : cette liste n’est pas exhaustive !

Groupe OLO

Produit d’un partenariat avec le CIUSSS, le groupe OLO (pour œuf, lait, orange) soutient les femmes enceintes vulnérables. Son objectif premier est de favoriser une saine alimentation chez les femmes enceintes. Grâce à des ateliers et à des cours, ces dernières apprennent non seulement à cuisiner, mais aussi à faire l’épicerie en tenant compte à la fois de la nutrition et des contraintes budgétaires.

Bébé Kangourou

Destiné aux 0 à 2 ans et à leurs parents, ce groupe permet aux parents d’échanger sur leurs réalités du quotidien. Pas facile de s’occuper d’un nourrisson ! Lors des rencontres, bébé est stimulé et maman est conseillée et rassurée. S’occuper d’un jeune enfant peut vite plonger dans l’isolement. La compagnie et le support d’autres adultes, particulièrement vivant la même réalité, est très bénéfique.

bebe_kangourou_2

La Petite-École

Ces ateliers de stimulation pour les petits âgés de 2 à 5 ans ont pour objectif d’amener les bambins au même niveau que les autres pour leur entrée à la maternelle. Parmi les participants au groupe, on compte des enfants ayant par exemple un retard au niveau langagier ou un diagnostic de trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH). Le lien parent-enfant est solidifié et les parents sont, eux aussi, accompagnés dans la transition vers la maternelle de l’enfant grâce à des visites des écoles et services de garde du quartier.

Copains-Copines

En partenariat avec les écoles primaires Saint-Clément et Maisonneuve, ce programme aux multiples facettes est destiné aux 5 à 12 ans : après l’école, les jeunes reçoivent de l’aide aux devoirs, travaillent à la saine expression de leurs émotions, participent à des activités diversifiées telles qu’une chorale, de la course, des ateliers de cuisine, de l’agriculture urbaine et j’en passe.

Toujours dans un esprit de renforcement des rapports familiaux, on implique les parents dans l’élaboration du calendrier d’activités. Ces derniers sont par ailleurs invités à animer eux-mêmes des ateliers s’ils ont du temps et un talent à partager.

Entr’Ados

Parcours semé d’embûches, le passage au secondaire est pour plusieurs un défi de taille à surmonter. Le support des pairs et l’appui d’intervenants spécialisés via un groupe comme Entr’Ados aide à traverser ces années tumultueuses. Les rencontres Entr’Ados permettent d’obtenir un soutien académique, de socialiser et parfois de « vider son sac », tout simplement !

Des microentreprises pour initier les adolescents au marché du travail

Parmi les belles réussites du Carrefour Parenfants, on compte deux projets de microentreprises hors du commun : Choco-HochMa et la Gang du Jardin. La première propose des chocolats artisanaux et la seconde est un potager urbain. Les adolescents apprennent bien sûr à confectionner des chocolats et cultiver des légumes, mais au-delà de l’acquisition de ces savoir-faire, ils prennent eux-même en main le marketing et la vente des produits en plus d’assumer la gestion financière des entreprises.

Adultes

Enfin, les adultes ne sont pas laissés pour compte avec des activités planifiées expressément pour eux, telles que des cours de cuisine, de mise en forme, d’alphabétisation et des conférences.

Pour plus de détails sur les activités ainsi que pour consulter les horaires, rendez-vous sur le site web de l’organisme.

Comment appuyer le Carrefour Parenfants ?

Vous pouvez aider le Carrefour Parenfants de diverses façons : en faisant un don à  l’organisme ou encore en vous procurant des produits confectionnés par Entr’Ados sur cette page.

Vous aimeriez vous impliquer directement ? Les bénévoles accomplissent un travail  inestimable pour l’organisme et les opportunités sont multiples : vous pourriez préparer des exercices en vue des activités de lecture, transmettre une passion, ou encore encadrer les jeunes lors de leur passage dans les locaux de l’organisme. Tout dépend de vos préférences et du niveau d’engagement qui vous convient.

Le Carrefour Parenfants est situé au 4650, rue Ontario Est, à Montréal | 514-259-6127 | info @ carrefourparenfants.org | www.carrefourparenfants.org

par Liliane Nicolas

Laisser un commentaire