Fleur : bénévole aux mille pétales

1Comme vous le savez déjà, Accès Bénévolat offre un service d’accompagnement-transport qui permet à des personnes démunies, de se rendre à leurs rendez-vous médicaux.
Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est qu’il s’agit bien plus que d’un simple service de transport : c’est d’abord et avant tout,  accompagner. Mais accompagner, qu’est-ce que c’est? Pour certains, c’est écouter, tendre un bras, aider…
Pour Fleur, ça veut dire tout simplement, être là.
Fleur fait partie de cette équipe de bénévoles, qui sont là pour les autres.
Elle est accompagnatrice depuis seulement quelques mois pour notre service et elle me fait le plaisir de partager, ici, son expérience
.

Un déclic

Fleur est bénévole depuis déjà 12 ans. Au gré de ses voyages, où qu’elle se trouve, Fleur donne de son temps aux autres. Que ce soit en Alberta, pour Cause ou à Montréal pour  le Santropol Roulant ou Exeko, Fleur est une véritable touche-à-tout qui aime explorer le monde et ses possibilités. Diplômée d’un bac en littérature, d’un autre en graphisme, et au travers de ses expériences professionnelles, en cuisine ou bien pour les parcs nationaux, Fleur me dévoile ses multiples pétales :

« Je ne suis pas carriériste. J’ai toujours voulu faire plein de choses! Et ça continue aujourd’hui! » 

Mais l’accompagnement, c’est un bénévolat un peu particulier. Fleur m’explique que c’est en aidant une amie malade, qu’elle a découvert l’accompagnement. À cause d’un grave problème de dos, celle-ci avait des difficultés à se déplacer, et sentait son corps s’affaiblir de plus en plus. Instinctivement, Fleur accompagne son amie dans son quotidien et l’aide à se remettre sur pied.

« Quand je vois comment tu t’occupes de moi, je me dis que tu serais bonne pour t’occuper des personnes âgées.» lui lance-t-elle sur le ton de la plaisanterie.

Pour Fleur, cette remarque est plus qu’une plaisanterie, c’est un véritable déclic, une révélation. À l’époque, bien occupée par un travail à temps plein, elle ne réalise pas encore que la phrase de son amie aura un véritable impact dans sa vie. L’idée fait tranquillement son chemin. Un an plus tard, Fleur se lance dans le bénévolat en accompagnement-transport. À Canmore, en Alberta, elle commencera ses accompagnements sur de longues distances, pour des ainés qui ne peuvent plus se déplacer seuls.

Une parenthèse dans le temps

De retour à Montréal, Fleur souhaite poursuivre son implication bénévole, particulièrement auprès des ainés. Elle poursuit d’ailleurs ses accompagnements avec Accès Bénévolat sur l’est de Montréal.

Allergique aux voitures et au trafic, j’ai du mal à comprendre ce qui peut plaire autant à Fleur dans l’accompagnement:

« On passe 30 à 40 minutes dans une auto avec une personne. J’ai toujours de belles conversations avec les personnes. On n’a pas d’autre choix que de parler. C’est un vrai tête à tête. »

IMG_0321.JPG

Pour Fleur, l’accompagnement est un service complet à la personne. Et c’est aussi ce qu’elle aime, être là, du début à la fin. La proximité se crée naturellement entre elle et la personne. C’est un moment qu’elle essaye de rendre spécial pour ouvrir une parenthèse dans le temps, avant d’aller affronter le monstre de réalité.
Mais justement, comment vit-elle le fait d’être confronté à la maladie en permanence?

« Je n’aborde pas le sujet de la maladie. C’est leur intimité. Je préfère m’attarder sur leur confort au moment du transport. Et puis s’ils veulent en parler, c’est correct. Mais je ne pousse pas les choses. Le silence, c’est correct aussi. Je m’adapte, je suis là pour ça. »

Le bénévolat pour trouver un accord avec sa vie

Fleur a décidé, l’an dernier,  de prendre un congé sabbatique afin de réfléchir aux changements qu’elle voudrait voir dans sa vie. Un moment pour se questionner et pour entreprendre une réorientation professionnelle. Pour trouver l’accord entre ses besoins et ses passions.

« Cette expérience de bénévolat est arrivée en parallèle avec une envie de changement dans ma vie. J’avais besoin de trouver quelque chose qui me permettrait d’être en accord avec mon envie d’aider les autres. »

2

Fleur se lancera prochainement dans un certificat en gérontologie. Parallèlement, elle est en voie de devenir professeure de yoga.
Aider les autres. Mieux connaitre les ainés, pour mieux les accompagner. Prendre soin du corps et de l’esprit…

Avec ses expériences et ses nouveaux savoirs, Fleur a trouvé ce que beaucoup recherche en vain : l’épanouissement.
Dans son champ des possibles, les graines du bénévolat ont germé en un beau projet en accord avec ce qu’elle est.

Comme quoi, on récolte ce que l’on sème.

Marion Collignon

1 commentaire

  1. Ça fait du bien de partager sa lumière à ses cotés….La récompense viens quand on retourne à la maison…se disant ;Je n’ai pas été inutile aujourd’hui…Puis par la suite…c’est un aventure nouvelle
    …surprise! Souvent ce sont des gens qui n’ont pas dit un mot depuis des jours!
    C’est vrai que tes pétales traversent tes yeux si confortables.Merci d’être là ,un point c’est tout.
    André Laplante qui étais face à toi ce 9 Janvier 2018 à la réunion.

Laisser un commentaire