Un souvenir de bénévolat #6

Voici le 6e article de notre série sur les souvenirs de bénévolat. 

Suivez cette ado des années 1980 lors des portes ouvertes de son secondaire.

Métier à tisser

Au stand de tissage

Leila, jeune fille de 13 ans, accroche sur la grille d’exposition en fer les pièces de tissage pour la fête de son école. La fraîcheur matinale engourdit ses doigts. Les rayons du soleil caressent les tables installées dans la cour du secondaire Lucien Pougué de Remilly, petite ville de Lorraine, en France.

L’adolescente a troqué ses éternels joggings et chaussures de sport contre les premiers habits qu’elle a trouvés dans sa penderie: un pantalon en velours côtelé orange, des mocassins marron et une chemise verte.

Elle s’affaire avec deux de ses amies, autour du stand du club de tissage. L’une ouvre le dernier carton, l’autre s’amuse à présenter les tapisseries en fonction des couleurs de l’arc-en-ciel. Certaines pièces sont ajourées, d’autres tissées si serrées que le club de photo pourrait s’en servir pour construire une chambre noire, enfin presque.

Sur leur droite, d’autres adolescents montent le four solaire du club de l’environnement. Un peu plus loin l’emplacement du club de Handball arbore fièrement ses couleurs et les coupes gagnées lors de tournois locaux.

À la découverte des autres clubs

Après avoir placé les pièces de tissage, Leila et ses amies partent à la découverte de la Kermesse de l’école. Elle s’arrête devant le stand du club de cuisine. Elle y retrouve Lucien, un camarade de classe. Croisant son regard, Leila lui tire la langue, au même moment, Lucien lui fait une grimace. S’ensuivent des rires et gloussements tandis que Lucien lui tend une des crêpes confectionnées la veille. Cette grande gourmande n’hésite pas un instant. Elle saisit délicatement cette douceur et les yeux rieurs, la déguste sans vergogne. Puis d’un signe de la main, salue Lucien et rejoint ses amies au stand de cinéma.

Impossible de le manquer ! Contrairement aux autres stands, composés souvent d’une table et d’une grille de présentation, le club de cinéma intrigue par sa tente noire affublée de la pancarte « Séance de cinéma toutes les heures: venez découvrir nos films ! ».

Toutefois, la jeune fille décide de continuer son exploration, laissant ses amies en admiration devant les cinéastes de dernière année. S’intéresseront-elles aussi aux projections de films? Leila quant à elle, se dirige directement vers son club de Handball….

Handball extérieur

Au Handball

Derrière la table du stand, ses coéquipiers travaillent quelques combinaisons sur le terrain extérieur. Entouré de plusieurs spectateurs, la démonstration bat son plein. Leila ne résiste pas et demande à l’entraîneur l’autorisation de prendre son poste de pivot.

Malgré ses mocassins, elle bouge sans cesse dans la zone des 9 mètres, le long de la ligne de surface des buts. Sa queue-de-cheval haute se balance au grès de ses changements de direction soudains et rapides. Ses mouvements sont précis. Son visage mat ne laisse aucune émotion transparaître.

Personne ne sait où vont la porter ses jambes solides et souples. Tout à coup elle bloque un défenseur, réceptionne une passe et renvoi aussitôt le ballon à l’ailier lancé comme un bolide au-dessus de la zone de but. Bras droit levé, il feinte un tir pour changer de main au dernier moment et tire dans la lucarne. But !

Leila quitte le terrain, souriante et salue son entraîneur et ses coéquipiers.

À la rencontre

Elle marche au milieu de la foule bigarrée, de visiteurs et de bénévoles de tout âge. Ses yeux marron, yeux de cochon, disent malicieusement ses camarades, se tournent vers le club d’échecs. Ces adeptes sont agglutinés autour d’une partie en cours. Curieuse, Leila s’approche. Elle se raidit, serre les poings, prête au combat:  parmi les spectateurs, Martin est là. Habituellement, ils se battent dès qu’ils se croisent. Dans le couloir Leila privilégie le coup de coude, en passant, mine de rien. Martin, plus grand de 15 cm, préfère la frappe derrière la tête tout en discutant avec ses camarades. Dans la cour ils échangent souvent les coups de pied à la mode boxe française. Dans les escaliers, l’un comme l’autre préfèrent les crocs-en-jambe sournoisement distribués .

Que vont-ils donc faire aujourd’hui? Le grand blond aux baskets vertes, concentré sur la partie, n’a pas encore vu Leila. Elle se méfie. Toutefois son désir de voir le match en cours, un élève contre son professeur de physique-chimie, est plus fort que le désagrément d’une bataille.

Elle contourne le groupe des observateurs, pour se placer le plus loin possible de Martin. Le jeux est serré et finit par un pat. Les spectateurs applaudissent les joueurs. L’élève n’a pas gagné contre le professeur, mais n’a pas non plus perdu. Leila essaie de s’éclipser. Mais à ce moment précis, Martin lève la tête et la remarque. Il décide de la suivre, son petit sourire mesquin accroché aux lèvres. Leila se retourne et, en prévention, lui lance un coup de pied dans les tibias, le laissant gémir et sautiller sur place, se tenant la jambe.

Barbe-a-papa, la gourmandise

Au partage

Elle retourne ensuite tranquillement vers le club de tissage. Au passage elle s’arrête pour observer le stand de barbe-à-papa. Toujours aussi friande de bonnes choses, Leila s’approche à petits pas du bâton de sucre. Elle le regarde s’étoffer au fil des tours. Le nuage rose grossit à tel point que Leila en salive presque. Son camarade l’observe du coin de l’œil et souriant lui tend la confiserie éthérée. Ravie, Leila reprend son chemin après avoir chaleureusement remercié son généreux donateur.

Elle décide de revenir au stand de tissage. Elle sait ce qui l’attend, et anticipe avec satisfaction les questions des parents et enfants. Transmettre son goût pour le tissage, c’est pour cette année. L’année prochaine ce sera le Handball.

Et pour les années à venir, elle ne sait pas encore, elle verra bien ce qui se présentera. Il y aura toujours besoin de bénévoles…

Un souvenir de bénévolat #1

Un souvenir de bénévolat #2

Un souvenir de bénévolat #3

Un souvenir de bénévolat #4

Crédits: Mbatty Anuljatij, Rotia, 931527

Laisser un commentaire