Un souvenir de bénévolat #4

Voici le 4e article de notre série sur les souvenirs de bénévolat. 

Faute d’avoir une progéniture moi-même, j’ai l’immense privilège d’être ami avec une petite fille adorable. Lorsque je suis en visite chez ses parents -un couple d’amis- on peut passer des heures à regarder des vidéos de l’Espace ensemble. C’est si beau de partager son émerveillement à voir des fusées décoller et je fais de mon mieux pour maintenir son intérêt pour les fusées, les planètes et autres habitants de notre magnifique cosmos.

Une personne observe la voie lactée dans un ciel nocturne.

Il se trouve que j’ai dans une autre vie fait un bref passage à étudier l’astronomie à l’Université de Montréal, ce qui m’a fait rencontrer des dizaines de passionnés de l’Univers qui ne demandent qu’à partager leur savoir et leur passion. Bénévolement, ils organisent et animent différents évènements astronomiques tout au long de l’année.

L’un des groupes de recherche avec le plus de visibilité est l’iREx, i.e. l’Institut de Recherche sur les Exoplanètes, dont les activités annuelles sont énumérées ici. Ils font un magnifique travail de communication vers le grand public. L’un des évènements grand-public les plus populaires est certainement AstroMIL, qui a lieu sur le nouveau campus MIL de l’Université de Montréal, près du métro Acadie. Cette journée, qui se termine par une observation nocturne si la météo le permet, accueille des centaines de visiteurs chaque année. Évidemment, lors de grands événements tels que la dernière éclipse solaire, des activités ponctuelles s’ajoutent à leur calendrier. Des télescopes de niveau professionnel sont mis gratuitement à la disposition des apprentis-astronomes afin que tout le monde puisse observer le phénomène astronomique du jour avec la plus grande clarté.  

Différentes images de conférences

J’ai eu l’occasion d’y passer en 2018 accompagné de la fille de mes amis. Nous avons tous les deux beaucoup aimé notre après-midi. Les nombreux kiosques étaient principalement dédiés à un public jeune : il y avait même une école de cirque et un kiosque de maquillage! De plus, un stand toujours très populaire est celui où on fabrique de la crème glacée avec de l’azote liquide. Au nom de la science bien sûr. Toutefois, les animateurs font tous partie de la communauté des astronomes de l’Université de Montréal et occasionnellement des autres écoles et sont passionnés par l’Univers, donc les plus grands visiteurs peuvent également y trouver leur compte. Il s’agit de bénévoles provenant de différents niveaux dans le spectre des astronomes, allant des amateurs aux chercheurs professionnels, en passant par les étudiants de tous les niveaux.

En 2019, l’année dernière, AstroMIL soulignait le 50e anniversaire du premier homme sur la Lune et il y avait, entre autres, une projection extérieure gratuite du film First Man. Les détails de la journée sont accessibles ici. À l’instant d’écrire ces lignes, aucune information n’est disponible sur l’événement 2020 donc j’invite le lecteur à s’abonner à la page Facebook de l’iREx pour les futurs événements.

Logo de Astronomie en Fût

Pour les plus grands enfants, les évènements ‘Astronomie en Fût’ ainsi que leur penchant anglophone, ‘Astronomy on Tap’, sont à suivre sur Facebook, quant à elles. Il s’agit de conférences d’astronomes dans des bars, combinant ainsi deux plaisirs en un. Les conférences comptent généralement de 2 à 3 astronomes professionnels qui discutent de sujets variés reliés à l’astronomie. De plus, des quiz sont organisés et des prix sont remis. Les événements francophones ont souvent lieu à l’Île Noire, un bar sur Saint-Denis qui offre une sympathique carte de whiskys. Ces évènements sont couverts par des bénévoles provenant du Centre de Recherche en Atrophysique du Québec (CRAQ) et de l’iRex. Ils sont identifiables à leur t-shirt et disponibles pour répondre à vos questions dans le sourire et la bonne humeur.

Du côté anglophone, les bénévoles proviennent plutôt du groupe AstroMcGill de l’Université McGill. Ces évènements, quant à eux, ont lieu au Pub McLean’s.

Une personne observe le ciel à travers un téléscope

Pour les plus jeunes, le Festival Eureka! a lieu chaque année. Il y a souvent un kiosque occupé par les astronomes de l’UdeM, mais ce festival couvre un large éventail de sciences et ne s’arrête pas à l’astronomie. Ici non plus, la programmation 2020 n’est pas annoncée donc c’est à suivre.

Bien que les étoiles soient peu visibles depuis la métropole, il existe une communauté vibrante de mordus du Cosmos qui ne demandent qu’à partager leur passion. Le voyage dans l’Espace est donc au bout de vos doigts.

Cette chronique fait partie d’une série d’article en lien avec le bénévolat. Vous pouvez consulter les articles précédents en cliquant sur leur nom:

Un souvenir de bénévolat #1

Un souvenir de bénévolat #2

Un souvenir de bénévolat #3

David Fecteau

Crédits: Free-Photos, Ben Seroplan, Astronomie en Fût, Sweet Louise, Géralt

Laisser un commentaire